La fin du billet de 500 euros ! #cash

Les billets violets favorisaient les activités illicites


La Banque Centrale Européenne a ainsi annoncé mercredi dernier la fin de la production et de l’émission des billets de 500 euros. Ces derniers ne représentent que 3% du nombre des billets en circulation, mais 28% de leur valeur cumulée selon les statistiques de la BCE, et permettent donc de transporter discrètement de grosses sommes. Ainsi, ce billet joue un rôle majeur dans la circulation d'argent sale, la corruption et le financement d'activités illégales, y compris le terrorisme. Mais rassurez-vous, la BCE l’a confirmé, si vous avez des billets violets cachés sous votre lit ils pourront continuer à être utilisés comme moyens de paiement.

Je le dis du point de vue français parce que je le vois en France, le billet de 500 euros est plus utilisé pour dissimuler que pour acheter.

Michel Sapin, Ministre des Finances

Retour à l'accueil