Maria Sharapova suspendue pour dopage ! #Tennis

La sportive la plus riche du monde voit son empire sportif et marketing s’effondrer


Contrôlée positif au dopage lors de l'Open d'Australie, la tenniswoman de 28 ans est suspendue provisoirement. Elle prenait depuis 10 ans du meldonium, pour un manque en magnésium. Mais ce médicament, également destiné à traiter des problèmes relatifs au diabète, est inscrit seulement depuis le 1er janvier dernier sur la liste des produits interdits de l'Agence Mondiale Antidopage, chose qu’elle ignorait. En conférence de presse, la main sur le cœur, elle a assuré être de bonne foi.

J'ai laissé tomber mes fans et mon sport. Je connais les conséquences, mais je ne veux pas terminer ma carrière de cette façon et j'espère que j'aurai une chance de rejouer au tennis.

Maria Sharapova

Un mail balayé d’un revers

La joueuse russe avait pourtant reçu comme de nombreux sportifs, un e-mail de l’AMA indiquant que le meldonium appartiendrait à la liste des substances interdites. Mais Maria n’a pas consulté cette liste en pièce jointe…

Je suis pleinement responsable. Je n’ai pas contrôlé la liste pour voir si ce médicament allait figurer sur la liste des produits prohibés. Je suis responsable de ce que j’ingère, je me targue depuis mon plus jeune âge d’être très professionnelle, mais j’ai fait une énorme erreur.

Maria Sharapova

La 7e mondiale est lâchée par ses principaux sponsors

Nike, Tag Heuer et Porsche ont communiqué dans les heures qui ont suivi l’annonce. L’équipementier suspend ses liens avec Maria Sharapova le temps de l’enquête, l'horloger ne renouvellera pas son contrat de sponsoring et le constructeur automobile a annoncé suspendre ses activités en lien avec elle jusqu’à de plus amples informations. Selon Forbes, la joueuse a encaissé près de 30 millions de dollars en 2015, dont plus des trois-quarts en revenus publicitaires, et sa fortune personnelle est estimée à 200 millions de dollars.

Retour à l'accueil