Les contre-vérités autour des attentats de Paris du 13 novembre 2015 #NousSommesUnis

Rumeurs, contradictions, fausses informations et photos manipulées ont circulés sur les réseaux sociaux ces derniers jours suite aux attaques terroristes qui ont touché Paris et Saint-Denis vendredi dernier. Sansure démêle le vrai du faux de quelques théories du complot…

UN MESSAGE PRÉMONITOIRE SUR UN FORUM : FAUX

Certains internautes ont fait circuler une capture du site JeuxVideos.com, qui aurait affiché en date du 5 novembre un message qui prévenait des attentats dans son forum. En réalité c’est un faux message, un montage de très mauvais goût.

PARIS VIDE LE LENDEMAIN : FAUX

Le samedi 14 novembre Paris était désert d’après des photos qui ont circulé sur les réseaux sociaux. Visiblement des clichés avec des arbres verts en plein mois de novembre n’a pas mis la puce à l’oreille de ceux qui ont repris ces clichés… qui datent entre 2006 et août 2014 ! Moins de monde certes, mais pas un Paris vidé de ses habitants...

LA PLAYSTATION UTILISÉE PAR LES TERRORISTES : A VÉRIFIER

Les jeux vidéo seraient-ils en cause dans les attentats ? Une console aurait-elle servie de moyen de communication aux djihadistes ? La rumeur vient d’un article sur le site de Forbes, écrit par un contributeur extérieur, qui s’appuie sur des déclarations du ministre de l’intérieur Belge avant les attentats…. Le 10 novembre pour être précis, le Vice-premier ministre et ministre de la Sécurité et de l’Intérieur évoque les difficultés à contrer la propagande en ligne de Daech et des apprentis djihadistes qui se radicalisent : « Nous collaborons avec les grands groupes de l’Internet, WhatsApp, Google, Facebook, quand on détecte des messages de propagande. J’ai entendu dire que le mode de communication entre terroristes le plus difficile [à surveiller, ndlr] c’est la PS4. C’est très, très difficile pour nos services, et pas seulement les nôtres, les services internationaux, de déchiffrer les communications qui passent via la PlayStation 4. WhatsApp c’est difficile aussi, mais les services parviennent à le déchiffrer. Mais la PS4, c’est un défi. »

LE TEXTE TOUCHANT D’UN JOURNALISTE DU NEW YORK TIMES : PAS TOUT A FAIT

Très partagé sur les réseaux sociaux ces dernières heures, un long texte rend hommage à la France et la liberté d’y vivre. Mais il ne s’agit pas d’un édito du New York Times, mais d’un commentaire d’un lecteur du site du journal. Un message écrit par Blackpoodles, un habitant de Santa Barbara. Cela n’enlève en rien ce message extrêmement touchant.

Retrouvez d’autres exemples sur le site du Monde.

Retour à l'accueil