Burger King et la Fnac, deux prédateurs de concurrents ! #BurgerKing #Fnac

Les univers de la restauration rapide et des produits culturels et électroniques vont profondément évoluer dans les prochains mois. On fait le point sur deux rapprochements surprenants.


Burger King veut croquer Quick

Le premier fait un retour fracassant en France, avec aujourd’hui 25 restaurants. Le second pourrait bien être la première victime de la guerre des burgers. Depuis lundi dernier, le groupe Bertrand qui détient déjà Burger King est en négociations exclusives pour reprendre Quick et ses 400 restaurants ! L'opération estimée à plus d'un milliard d'euros, soumise à l'avis des représentants du personnel et des autorités de la concurrence, sera conclue d’ici la fin de l’année et les actionnaires de Quick seraient favorables au projet. Si Burger King croque Quick, il rattrapera son retard et se rapprochera du leader du marché, très loin devant : McDonald’s et ses 1 405 restaurants.

Fnac veut la confiance de Darty

Le premier propose depuis deux ans des articles électroménager dans ses rayons. Le second souhaite s’ouvrir davantage aux produits culturels. Bientôt ils ne feront plus qu’un. Mercredi dernier, la Fnac a fait une offre de rachat sous forme d’actions à Darty, à près de 720 millions d’euros ! Après des années 2000 très compliquées, avec l’augmentation du piratage, la dématérialisation des produits et l’explosion du e-commerce, l’enseigne est enfin sortie du rouge. Darty va «étudier de plus près», avant de recommander ou non à ses actionnaires de céder leurs titres. Reste à savoir, si le rachat se fait, si les 289 magasins Darty passeront sous enseigne Fnac, qui possède 114 points de vente…

Retour à l'accueil