Face à face très tendu entre Rachida Dati et Élise Lucet ! #CashInvestigation

Ce soir à 23h05, France 2 propose un nouveau numéro de Cash Investigation, intitulé “Mon président est en voyage d’affaires”.

L’équipe du magazine a enquêté pendant un an sur les coulisses des voyages présidentiels : contrats et contreparties, droits de l’homme en pays sous dictature, liens avec les entreprises, cabinet noir, intermédiaires sulfureux, … Un sujet très sensible, pour lequel Élise Lucet est allée sur le terrain. Elle a notamment essayé de questionner Rachida Dati sur une affaire de conflit d’intérêt dont elle fait l’objet. Mais la députée européenne a montré les dents face à la journaliste : “Des accusations à la con ! Vous êtes juge d’instruction ? Non. […] Je n’ai pas peur de vous, ma pauvre fille. Non mais quand je vois votre carrière, votre carrière pathétique !” Ambiance :

Rachida Dati s’explique sur Europe 1

L’ex garde des sceaux dénonce les méthodes employées par Élise Lucet, mais n’a aucun regret sur son attitude. Deuxième couche : “Oui, j’ai été très véhémente avec elle, mais quand vous vous faites harceler… C’est du harcèlement, quand on vous poursuit. Elle en a fait une marque de fabrique, pour révéler rien du tout ! […] Je n’ai rien à justifier, rien à cacher, ce que je fais est transparent. Et je n’ai pas envie de répondre à quelqu’un dont les méthodes sont scandaleuses ! […] Faire du teasing, avec du montage douteux, pour attirer des téléspectateurs c’est un peu facile. […] Elle ne révèle jamais rien. Elle s’est muée en grande pasionaria, mais bon… je n’ai rien à dire de plus.” En s’exprimant sur Europe 1, propriété d’Arnaud Lagardère ami de Nicolas Sarkozy, Rachida Dati est en terrain conquis et sait bien que les questions qui fâchent, sur ses affaires, ne lui seront pas posées…

Élise Lucet persiste sur RTL

Invitée de l’émission Les Dessous de l’Ecran, la journaliste affirme ne pas vouloir des excuses mais des réponses :

“On a demandé en bonne et due forme une interview à Rachida Dati, dans un bureau, et on voulait lui poser des questions qui nous semblaient importantes. […] Avec une séquence comme ça, il y a un moment de vérité qui est perceptible, visible à l’antenne, un vrai embarra à répondre à cette question. Elle aurait pu nous répondre très calmement. Pourquoi le fait-elle avec cette agressivité ?”

Élise Lucet sur RTL

Retour à l'accueil