Capital a-t-il bidonné un reportage sur les HLM à Paris ? #Capital

L’adjoint au logement de la ville de Paris accuse le magazine de M6 de démarche malhonnête et de manipulation.


Dimanche dernier M6 diffusait un nouveau numéro de Capital, intitulé « Aides sociales : la France est-elle trop généreuse ? ». C’est le volet sur l’aide au logement qui a irrité la Mairie de Paris. D’après le reportage, la majorité des HLM est réservée à la classe moyenne au détriment des plus pauvres, chiffres accablants à l’appui. Le chef de cabinet de Ian Brossat, adjoint au logement à la ville de Paris qui a participé au tournage, a vivement dénoncé les méthodes des journalistes sur twitter :

Entre la demande initiale et le résultat à l’antenne c’est le jour et la nuit. Diffusé par le responsable des relations presse de la ville de Paris, le mail du journaliste de M6 d’aout dernier indiquait s’intéresser uniquement aux classes moyennes : « Nous aimerions démontrer que grâce à la multiplication des PLS (prêt locatif social), des PLI (prêt locatif intermédiaire) et tout dernièrement du lancement des logements locatifs intermédiaires, la classe moyenne peut enfin accéder soit au parc social soit à des logements à loyer modéré ».
La Mairie de Paris a recensé et présenté aux journalistes les différents leviers que la ville mettait en place pour diversifier l’offre locative et élargir la mixité sociale. Mais résultat dans Capital : ces leviers sont montrés comme étant la seule politique menée, alors que c’est uniquement ce qui a été demandé ! Une incompréhension qui relève plutôt du bidonnage pour Ian Brossat, et les exemples sont nombreux, en voici 4 extraits de sa tribune publiée sur Le Plus :

  • Le reportage n’évoque qu’une seule inauguration de logements pour étudiants boursiers et jeunes travailleurs. Alors que les journalistes ont été invités aux 3 autres, préférant présenter celle réalisée dans les anciens appartements de Frigide Barjot comme un coup de com’ de la Mairie de Paris…
  • « Ian Brossat tient à nous montrer sur le terrain sa politique » En réalité l’équipe de tournage l’a supplié de la lui montrer ! Suite à des relances insistantes de M6, la ville de Paris a contacté plus d’une quinzaine de ménages relogés grâce à Loc’Annonces, et trouver un couple volontaire acceptant de témoigner. Ces habitants ont été finalement présentés comme des profiteurs du système !
  • « Un couple avec deux enfants peut obtenir légalement un logement à loyer modéré même s’il touche jusqu’à 8 000 euros de salaire par mois. » C’est évidemment faux, c’est 6 000 euros maximum. La confusion vient des logements intermédiaires, accessibles jusqu’à 8000 euros car il n’y a aucun financement de la Ville de Paris.
  • Les journalistes oublient de dire que 90% du parc social de la ville de Paris est destiné aux plus pauvres. Ils ont également coupé un passage, lorsque qu’il parle des personnes modestes qui bénéficient des HLM…

Le présentateur de Capital s’est expliqué en détail sur Europe 1, mardi matin :

Les chiffres du reportage sont attestés par la Cour des Comptes. On n’a jamais avancé masqué. Notre angle a changé au fur et à mesure de notre enquête, on s’est rendu compte d’un déséquilibre flagrant et on s’est concentré dessus. […] Si être trompé c’est poser les bonnes questions aux personnes concernées, alors dans ce cas excusez-moi mais la définition de tromper ne va pas bien ! […] Quand j’ai eu la Mairie de Paris pour demander si il y avait un problème avec ce reportage on me dit qu’il est équilibré et honnête… Sur le fond il n’y a pas de problème, sur la forme je peux entendre que vous ayez été surpris que l’angle change.

François-Xavier Ménage sur Europe 1

Retour à l'accueil