Boulanger épinglé pour des commentaires excessifs sur ses clients ! #Boulanger

La Cnil a mise en demeure l’enseigne d'électroménager et de multimédia pour 5 828 commentaires déplacés dans sa base de données.


Suite à une plainte déposée par un particulier, la Cnil a mis son nez chez Boulanger. Les fichiers clients du service après-vente et du site internet de Boulanger contiennent des propos inacceptables, insultants, qui portent atteinte à l'image des consommateurs : « N’a pas de cerveau », « cliente avec problème cardiaque », « client alcoolique », « cliente de confession juive », « client très agressif », « la cliente est une grosse connasse qui se croit tout permis », « fort accent africain ». L’enseigne s'est excusée sur ses réseaux sociaux et a maintenant trois mois pour effacer tous ces commentaires.

Au nom de nos 7500 collaborateurs, qui se battent chaque jour pour le bien-être des millions de clients qui nous font confiance chaque année, nous tenons à vous présenter nos sincères excuses. Suite au rapport de la CNIL Boulanger a identifié plusieurs manquements majeurs, en totale opposition aux valeurs qui sont les nôtres depuis 60 ans. Nous prenons toutes les mesures pour y remédier et nous engageons, en toute transparence, à nous conformer en tout point aux demandes et exigences de la CNIL.

Boulanger sur Facebook

Retour à l'accueil