Les coulisses du tournage de l’émission C’est Canteloup ! #Exclusif

Sansure a assisté au tournage de l’émission C’est Canteloup, diffusée du lundi au vendredi à 20h45 sur TF1. Entres blagues potaches, taquineries dans l’équipe et prises répétées, voici les coulisses d’une émission pas comme les autres…


Il est environ 14h30 quand nous entrons sur le plateau de l’émission C’est Canteloup. Un studio assez petit et confiné, au centre se trouve la table où Nikos et Nicolas Canteloup se donnent la réplique. Derrière celle-ci, un gradin très exigu accueillant le public que l’on verra à l’antenne, tandis que devant la table se trouve deux gradins accueillant le public, mais ceux-là sont hors caméras et donc non-visible à l’antenne. Deux émissions sont enregistrés ce jour-là, celle qui sera diffusée le soir même, et celle qui le sera le lendemain.

Nikos est très proche du public, bavarde volontiers avec tout le monde, interpelle les habitués, et partage quelques anecdotes sur sa vie privée. Nicolas Canteloup quant à lui, est plus concentré, relit avec attention ses textes, et se met peu à peu dans la peau de ses personnages.

L’ambiance est très détendue dans le studio, les équipes techniques aiment prendre Nikos à parti quand il s’agit de lancer les hostilités… S’en suit un véritable festival de vannes. Quand le sujet tourne autour des UV, l’animateur phare de la Une en prend pour son grade ! Une spectatrice s’interroge sur les tarifs des séances d’UV, un chargé de production rebondit immédiatement : “Ça c’est une question pour Nikos !”. “Mais quelle bande d’enfoirés” répond l’animateur, hilare. “Vous allez prendre cher, je vous le dis !” poursuit-il en posant sa cigarette électronique, devant une assemblée conquise par la bonne humeur ambiante.

Tandis que Stéphane Joly, le metteur en scène de Nicolas Canteloup entre sur le plateau pour diriger l’imitateur sur la première intervention de ce dernier qui se glissera dans la peau de Ségolène Royal venue célébrer les trois ans de mandat de François Hollande à l’Elysée, Nikos ne tarit pas d’éloges au sujet du metteur en scène : “Stéphane Joly est un grand monsieur, qui fait énormément de bien à la comédie et au cinéma Français. Derrière cet être et ce physique se cache une véritable star qui s’ignore, bien plus qu’un acteur américain voyez-vous, Stéphane Joly c’est avant tout une âme, un état d’esprit… Un acteur oscarisé reconnu par toute une profession !”. A ces mots et en guise de clin d’œil, Stéphane Joly place ses lunettes de soleil de travers sur son visage, et se lance dans une démarche au déhanché plus que caricatural qui déclenche les rires du public. Nikos, ravi de l’effet, n’en perd pas une miette tandis que Canteloup tente tant bien que mal de garder son sérieux à quelques secondes de l’enregistrement.

Puis, alors que le générique est prêt à retentir et que les caméras sont prêtes à tourner, Jean-Marc Dumontet passe une tête sur le plateau, placé discrètement en régie, gardant un regard bienveillant sur son poulain. Et c’est parti pour l’enregistrement de la première prise. Elle servira aussi de prise test, permettant à Nicolas, aux auteurs et à la production de voir directement l’effet des vannes sur le public, celles qui marchent le mieux et celles qui tombent à plat. L’occasion pour toute l’équipe d’effectuer des réajustements, d’accentuer les textes qui font mouches et de raccourcir ceux qui fonctionnent moins bien.

Entre deux prises, nous interrogeons un membre de la production pour savoir si celle-ci a déjà re-signé pour la saison prochaine : “Pas encore, mais c’est quasiment sûr que nous serons de retour à la rentrée ! L’émission cartonne, toute l’équipe s’amuse et Nicolas y prend beaucoup de plaisir. Mais concrètement, rien n’est encore signé… Chaque année ils nous font le coup du suspens, et n’officialise la signature pour une nouvelle saison qu’en dernière minute. Ce qui pour tout vous dire nous arrange… Cela nous permet chaque année de se faire un bon repas tous ensemble en fin de saison, au cas où ce serait la dernière !”. Et de préciser que “la seule raison pour laquelle l’émission ne serait pas reconduite, c’est si Nicolas décidait de repartir en tournée. Mais visiblement, ce n’est pas à l’ordre du jour”.

Retour à l'accueil