Les prêtres victimes de censure en affichage ! #censure

Les affiches du prochain concert de prêtres à l'Olympia et du film « Bonté Divine » ont été collées dans les transports avec d’importants ajustements.


Sur 250 affiches du concert des Prêtres le terme « pour les chrétiens d'Orient » a été censuré fin mars. Cette mention, de la destination des bénéfices de la soirée, ne respecterait pas le principe de laïcité des règles d’affichages d’après la RATP et la régie Metrobus. Ces derniers ont alors proposé de mettre « pour l’œuvre d’Orient ». Insuffisant pour les prêtres. Les politiques s’en mêlent. Jean-Vincent Placé, sénateur EELV de l'Essonne, a finalement obtenu de la RATP un retour en arrière avec l’affichage du bandeau original depuis ce jour.

L’affiche du long métrage « Bonté Divine » a été retouchée à trois reprises pour être acceptée en affichage. Pour resituer, ce film raconte l’histoire d'un prêtre qui décide de percer les préservatifs en vente dans sa paroisse afin de faire repartir la natalité. Alors sur les premières maquettes, la capote a été progressivement remballée, pour finalement terminer dans un dessin discret de Charb dans un coin. En Italie il n’y a eu aucune censure...

Retour à l'accueil