Les retraites confortables des anciens chefs de l'Etat ! #AfterElysee

Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac, et Nicolas Sarkozy, bénéficient de privilèges, acquis sans plafond ni limitation de durée.


Logement meublé, staff, voyages, dotations conséquentes, … au total, chaque ex-président coûte entre 1,5 et 2 millions d'euros par an à l’Etat ! Un pactole accordé depuis 1985 par différents textes de loi poussiéreux… Parmi les anciens Présidents de la République, focus sur Nicolas Sarkozy :

- son appartement de fonction, situé 77 rue de Miromesnil à Paris, est un 11 pièces de 320 m². Une salle est classée monument historique en raison de peintures datant du XIXe siècle. Le loyer est estimé à environ 16 300 euros mensuels.

- son équipe : un directeur de cabinet, une conseillère diplomatique, une chargée de la communication, deux secrétaires, et un intendant, ainsi que deux fonctionnaires de la Police Nationale pour sa sécurité. Il est également entouré, selon Mediapart, de 5 conseillers contractuels (dont la demi-sœur de Carla) rémunérés entre 5 247 et 7 020 euros. Une voiture de fonction et plusieurs chauffeurs sont mis à sa disposition, en plus de sa voiture "personnelle" une Citroën C6V6 d’une valeur de 44 140 euros, réglés également par l’Etat.

- ses déplacements : il n’abuserait pas des prises en charges. Que ce soit en janvier 2013 à Davos et en octobre 2012 au Brésil, ses séjours avaient été payés en totalité, vols et hébergements, par les organisateurs qui l’invitaient.

- sa retraite : il touche 6 000 euros brut par mois selon la loi du 3 avril 1955 (dotation annuelle d'un montant égal à celui du traitement indiciaire brut d'un conseiller d'Etat en service ordinaire), en plus de primes de sujétions spéciales dont le montant est secret. Tout ceci en plus de ses prestations privées bien entendu. Pour le moment il n’est plus présent au Conseil Constitutionnel en raison "des affaires", mais à son retour il touchera la moitié de ce qui est accordé habituellement c'est-à-dire 6 000 euros au lieu des 12 000 euros par mois.

Retour à l'accueil