La fresque interdite de l’hôpital de Clermont-Ferrand ! #fresque

Dessinée depuis une quinzaine années sur un mur de la salle de repos de l'internat du CHU Gabriel Montpied de Clermont-Ferrand, mimant un viol collectif ou une partouze entre super-héros selon les points de vue, cette fresque a été effacée cette semaine suite à sa diffusion sur facebook et à plusieurs plaintes.


C’est à la fois la révélation de ce mur, le caractère sexuel et violent du dessin qui a été mis en cause, mais surtout les bulles rajoutées il y a quelques jours qui font scandale. Leur contenu fait directement référence au projet de loi de Marisol Touraine, Ministre des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des femmes. L’association Osez le Féminisme a alerté et demandé au Conseil National de l’Ordre des Médecins de réagir et de prendre les dispositions nécessaires. Ce dernier a publié un communiqué qui condamne cette fresque. L'entourage de la ministre a jugé cette fresque très choquante, et a indiqué qu’elle se sentait personnellement visée et condamne cette incitation insupportable au viol.

Si la photo a été retirée rapidement de facebook, le mur a également été repeint cette semaine, de deux couches de peinture blanche, afin d’effacer cette fresque. La direction du CHU a également prévu des "suites juridiques adéquates, disciplinaires, voire judiciaires sont engagées à l'encontre du ou des auteurs présumés responsables de ces agissements inacceptables et condamnables". En tout cas le médecin le plus célèbre de France n’est pas du tout d’accord avec le Conseil de l’Ordre des Médecins et la Ministre :

Moi, je me demande si les gens du Conseil de l'Ordre sont un jour déjà allés dans une salle de garde. C'est hallucinant qu'on emmerde les étudiants en médecine. Laissez-les tranquilles, ils s’amusent et ça n'a rien de dramatique !

Michel Cymes sur RTL

Retour à l'accueil