Polémiques et violences déclenchées par l’œuvre de Paul McCarthy ! #Fiac

Créateur agressé, œuvre critiquée et saccagée : cet arbre Tree de 24 mètres de hauteur, ou plug anal selon les interprétations, installé jeudi dernier Place Vendôme à Paris n’a pas cessé de provoquer des réactions, souvent disproportionnées.

Lors de son installation, l'artiste a été bousculé et giflé à trois reprises par un homme qui a rapidement pris la fuite, avant de crier qu’il n’est pas français et que son œuvre n’a rien à faire sur cette place. Le public et l’artiste restent sous le choc. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes contre cette installation se sont lâchés, en parlant notamment d’une œuvre provocante et vulgaire, tout comme des mouvements comme le Printemps français, composé de militants identitaires et catholiques traditionalistes, qui ont twitté : "Place Vendôme défigurée ! Paris humilié !" Pourtant cette structure gonflable avait reçue toutes les autorisations nécessaires, d’après la directrice artistique de la Foire internationale d'art contemporain : Préfecture de Police, Mairie de Paris, Ministère de la Culture, Comité Vendôme, incluant les commerçants de la place y compris les bijouteries de luxe.

Dans la nuit de vendredi à samedi, des individus ont débranché l'alimentation de la soufflerie. Et lorsque l'agent de sécurité a souhaité rebrancher le système électrique, ces même inconnus ont sectionné plusieurs sangles maintenant l'œuvre, sans toucher à l'enveloppe verte heureusement. Suite à ces dégradations, les responsables ont décidé de dégonfler totalement la structure, qui était dangereusement déséquilibrée. Une enquête a été ouverte par la Police.

Fleur Pellerin, Ministre de la Culture, a dénoncé "une atteinte insupportable à la liberté de création". Anne Hidalgo, Maire de la capitale, a vivement critiqué cette "agression inadmissible" : "Paris ne cédera pas aux menaces de ceux qui, en s'en prenant à un artiste ou à une œuvre, s'en prennent à la liberté artistique.” Samedi, la Fiac a annoncé que l’artiste a refusé de remettre en place son Tree :

Suite aux actes de vandalisme survenus cette nuit à l'encontre de l'œuvre 'The Tree' de Paul McCarthy présentée sur la place Vendôme à Paris dans le cadre du parcours 'Hors les Murs' de la Fiac, l'œuvre ne pourra pas être réinstallée. […] Devant la violence de certaines réactions, l'artiste s'inquiète de potentiels débordements lors du remontage de l'œuvre.

Communiqué de la Fiac

De son côté l’artiste regrette que la violence a pris la place “d’une réflexion profonde autour de l'existence même des objets comme mode d'expression à part entière, notamment dans la pluralité de leur signification.” Paul McCarthy exposera d'autres travaux à partir du 25 octobre à la Monnaie de Paris, dont certains "peuvent être dérangeantes avec un caractère sexuellement explicite et parfois violent". Ainsi cette exposition sera déconseillée aux enfants et adolescents. Espérons que les réactions seront davantage mesurées...

Retour à l'accueil