Livre de Valérie Trierweiler : des phrases qui font scandale et des chiffres qui s’emballent ! #MerciPourCeMoment

C'est le livre politico-people du moment, tout le monde en prend pour son grade, et tout le monde le veut, même si peu vont sans doute le lire en intégralité...

Sorti en librairies ce jeudi 4 septembre, "Merci pour ce moment" de Valérie Trierweiler a réalisé le meilleur démarrage pour un livre depuis 5 ans. Europe 1 a d'ailleurs précisé que l’ouvrage, qui décrit notamment de façon extrêmement sévère la vie privée de François Hollande, se vendait deux fois mieux que "Fifty Shades of Grey" de E. L. James ! Sansure vous propose les chiffres de cette sortie et les phrases choc écrites dans ce livre...

Des chiffres qui s’emballent

Numéro 1 des ventes sur Amazon et à la Fnac, et si les libraires ont été réapprovisionnés plusieurs fois par jour il est aujourd'hui en rupture de stock quasiment partout ! Le livre était hier en rupture chez l'éditeur Les Arènes, et seraient déjà secrètement en cours de réimpression.

Avec 200 000 exemplaires imprimés, qui devraient donc tous rapidement trouver acheteur, ce premier tirage devrait rapporter à Valérie Trierweiler autour de 600 000 euros d'après plusieurs sources !

Elle devrait atteindre les 400 000 ventes au total, d'après le Syndicat de la Librairie Française, soit autant qu'un Goncourt en moyenne, tout en précisant qu'il va vite arrêter de se vendre rapidement… L’effet de curiosité oblige.

Des phrases qui font scandale

Il s’est présenté comme l’homme qui n’aime pas les riches. En réalité, le président n’aime pas les pauvres. Lui, l’homme de gauche, dit en privé : ‘les sans-dents’ très fier de son trait d’humour.
[...]
– Ça te prend beaucoup de temps pour être aussi belle ?
– Oui, un peu.
– En même temps, on ne te demande rien d’autre.
[...]
Il est froid. Ne sourit pas. Je suis son faire-valoir, mais je ne dois rien valoir.
[...]
Alors que nous passons avec ma voiture rue du Faubourg-Saint-Honoré. C'est lui qui conduit. A ma grande surprise, au moment où nous longeons le palais de l'Elysée, il me dit : regarde, on passe devant la maison.
[...]
A chaque nouveau sondage, je le vois se décomposer. Il a besoin d'un coupable qui explique son décrochage. Cela ne peut être lui, donc c'est les autres et moi.

à propos de François Hollande

L'information Julie Gayet est le premier titre des matinales. [...] Je craque, je ne peux pas entendre ça, je me précipite dans la salle de bains. Je saisis le petit sac en plastique qui contient des somnifères. [...] François m'a suivi. Il tente de m'arracher le sac. je cours dans la chambre. Il attrape le sac qui se déchire. Des pilules s'éparpillent sur le lit et le sol. Je parviens à en récupérer. J'avale ce que je peux. Je veux dormir. Je ne veux pas vivre les heures qui vont arriver. Je sens la bourrasque qui va s'abattre sur moi et je n'ai pas la force d'y résister. Je veux fuir. Je perds connaissance.
[...]
Voilà une famille comme François les aime : un grand-père chirurgien, une mère antiquaire, un père médecin renommé et conseiller de ministres. Un petit monde bien jojo, bien bobo, au goût sûr et raffiné, où les convives sont célèbres, où tout le monde vote à gauche mais ne connaît pas le montant du SMIC.

à propos de Julie Gayet

Lui et moi parlons de tout, nous rions. Soudain, je vois arriver Ségolène Royal, fonçant vers nous. Je préviens François qui tourne le dos à l'entrée du restaurant. Il croit à une plaisanterie, jusqu'à ce qu'elle s'installe à notre table. Elle est glaciale. 'Je vous y prends. J'espère que je ne vous dérange pas.' François est incapable d'émettre le moindre mot. C'est moi qui lui réponds. 'Nous parlions du Tour de France.' 'Arrêtez de vous foutre de moi!'
[...]
A la rentrée de septembre 2005, Ségolène Royal apprend notre histoire. Elle annonce aussitôt qu'elle songe à se présenter aux primaires socialistes, dans un entretien à... Paris-Match. Le message est direct, mais François ne prend pas cette déclaration au sérieux.
[...]
Il me raconte qu'elle lui a mis le marché clairement en main : si tu quittes cette fille, je te laisse la place. Entre son avenir politique et moi, il doit choisir.
[...]
La crédibilité de Royal commence à être atteinte, les sondages trahissent les doutes des électeurs. Combien de fois François me répète-t-il qu'elle n'a pas le niveau ?

à propos de Ségolène Royal

Il a raté sa vie parce qu'il n'est jamais devenu président.

à propos de Laurent Fabius

Retour à l'accueil